Dernière dédicace !!

Je ferai ma dernière dédicace au festival de BD d’Aurillac le 10 Mars. J’y serai toute la journée du samedi.

Ce sera ma dernière dédicace jusqu’à la sortie de mon prochain album, ce qui n’arrivera pas avant 3-4 ans. Je fais cette pause pour différentes raisons. La principale c’est que je suis fatiguée de faire tous ces allers-retours. Même si j’adore le contact avec les lecteurs et les libraires, les dédicaces demandent trop d’énergie pour des actes bénévoles.

Pour Burlesque Girrrl tome 1, j’ai fait 35 week-ends de dédicaces en une année. Burlesque Girrrl disparait des librairies d’ailleurs, Ankama le retire de la vente. C’était génial de rencontrer tout le monde mais ça m’a épuisée et pour finalement voir le livre mourir 6 ans après… ça me déprime… T_T

Je reviendrai pour la sortie de Princesses que je suis en train de faire avec Valérie Mangin. Cet album prend du temps car j’y mets toutes mes tripes mais aussi pour des raisons personnelles. Je vous montrerai quelques extraits sous peu.

 

J’espère que vous allez bien !!!!

Le portrait de Laura

Je n’ai découvert Laura Badler que très récemment. Elle m’a tout de suite inspirée, elle a certes un style vintage mais elle est surtout d’un courage incroyable !! J’ai regardé un grand nombre de ses vidéos youtube et j’ai apprécié sa fraicheur et son humour.

Nous avons brièvement échangé sur Instagram et elle m’a demandé un portrait. Ce n’est pas évident quand on n’a pas la personne en face, quand on ne la même jamais rencontrée et donc j’ai travaillé d’après photo.

 

LAURAbadler-AMORETTI

 

Qu’en pensez-vous ?

Commission Burlesque Girrrl

Ca faisait longtemps que je n’avais pas dessiné Violette…

 

C’est donc une commission pour un collectionneur, une personne très polie et honnête. Et respectueuse surtout. Ce qui est très important pour moi.

 

Je prends de plus en plus de commissions ces derniers temps car je tire le diable par la queue. C’est en train de devenir une vraie activité parallèle à la BD. Ca me rend triste car je ne peux plus passer toutes mes journées à raconter des histoires. Je donne aussi des cours d’illustration dans une école d’arts appliqués, Intuit Lab. Très bonne école au passage !!

 

VIOLETTE-amoretti-burlesque

Je pense créer un Tipeee dans quelques mois. Qu’en pensez-vous ?

Changement ? Evolution ? Jeux de rôles ?

Chaque fois que je traverse une épreuve, quelle soit personnelle ou professionnelle, j’ai un besoin terrible de changement. C’est certainement pour exorciser la dure période en question. Cette année, je change. J’ai changé de coupe de cheveux, de barbe (de moustache surtout), même de fringues. Quand je ne me reconnais plus, je me recherche à nouveau. Il y a de grandes chances aussi que je ne sois pas bien dans mon corps et qu’au moment où je m’en lasse, je me trouve un nouveau style pour me tolérer encore un peu. Et que ces « douloureux » événements ne soient qu’une excuse. Parce que je ne suis pas malheureux !! Loin de là !! J’ai de super amis, une famille adorable, des enfants formidables et une épouse merveilleuse. Je voudrais bien gagner quelques sous de plus certes, vivre à la campagne certes, ne faire que des jeux de rôles certes. Mais ça, ça viendra : j’imagine trop une maison de retraite pour rôlistes. Faut pas avoir Alzheimer sinon on ne se souvient pas de la partie précédente ou en cours… On pourrait expédier des campagnes complètes en une semaine !!!! Les matinées seraient utilisées à préparer les scénarios, dessiner les persos, les après midis on jouerait. Wouaaa le rêve !! Faut-il encore avoir droit à une retraite…

 

amoretti-blackmetal

En ce moment, j’embrasse ma passion pour le Black Metal à bras le corps.

Je disais… envie de changer, n’est-ce pas. Ca me bouffe de piétiner. Je finis par me haïr, haïr ce corps que je n’ai pas choisi.

 

J’ai le même problème avec mes livres : à chaque nouveau projet, je ne veux pas me répéter et je ne peux pas utiliser la même technique. Même si les 3 premiers livres avaient des univers proches, les techniques étaient différentes. Avez vous remarqué ?

  • Gothic Lolita : acrylique. Illustrations.
  • Alice au pays des merveilles : encre et aquarelle. Illustrations.
  • Le Petit Chaperon Rouge : encre et plume. Illustrations et bande dessinée en vignettes.
  • Burlesque Girrrl : encre et plume. Bande dessinée.
  • Doggybags : feutre. Bande dessinée.
  • Les Destructeurs : encre et plume. Bande dessinée en vignettes.

La routine m’est insupportable, surtout dans le travail. Même si je tourne toujours autour du même thème, j’ai besoin de renouveler l’univers et l’esthétique (et la technique employée). Evidemment, ce n’est pas la meilleure méthode pour conserver un lectorat. Au moins, à mon humble avis, si l’auteur ne s’ennuie pas, le lecteur ne s’ennuie pas non plus. Qu’en pensez-vous ? Et surtout (roulement de tambour) appréciez-vous ces changements de style et d’univers dans mon travail ? Si vous m’avez connu via Burlesque Girrrl, peut être que vous auriez aimé que je continue à raconter des histoires de pin-ups ? De même, mes lectrices de ma période lolita doivent être déçues de mon évolution et j’imagine qu’un grand nombre d’entre-elles ne me lisent plus maintenant.

Je suis très curieux d’avoir votre avis à ce propos.

Bref, pour moi, changer est salvateur.

Tous les univers que j’aborde font partie de moi et je n’ai pas l’impression de tant changer que ça finalement. J’ai parlé de Rockabilly pendant Burlesque Girrrl mais ce n’est pas parce que je ne dessine plus cet univers là que je n’en écoute plus. Donc chaque phase n’est qu’une facette de moi-même. Il est vrai aussi que je n’aime plus trop mes facettes précédentes. Elles refont surface de temps en temps.

Vous avez vu ? Je me sers de vous pour mon auto-analyse. Non non, ne m’en voulez pas trop, je m’en rends compte à l’instant. C’était vraiment naïf au tout début de l’article ! Jusqu’à ce paragraphe en fait ! 😉

 

 

Et vous ? Comment fonctionnez-vous, vous ?

 

 

Et puisque il est de bon ton d’aborder les années 80 ces derniers temps, voici une petite illustration que j’ai faite quand j’étais malade cette semaine. D’ailleurs, avez-vous regardé la saison 2 de Stranger Things ? Quel est votre personnage préféré ?

 

amoretti-blackmetal

 

amoretti-blackmetal

 

(Quelques explications quant à l’illustration ci-dessus : entièrement réalisée à l’acrylique. Camden Hills est le lycée régional de Camden dans l’état du Maine aux Etats Unis. J’ai passé un grand nombre d’année dans le Maine quand j’étais ado et j’aime énormément cet endroit. Je n’y ai que de bons souvenirs… mes frères, Kevin et Matthew, vivent maintenant à New York mais je compte bien retourner bientôt dans le Maine. Le personnage de l’illustration est encore une version de Warvara, les cheveux blancs cette fois-ci. Et c’est encore un personnage de jeu de rôles, le jeu se passe à Camden, dans le Maine donc, et dans les années 70-80. Je me régale dans cet univers !!) GO Windjammers !!!!! 😀

 

 

Oh my T-70 !!

Dernière illustration de détente de la saison. Comme dans le billet précédent, elle représente mon personnage de jeu de rôles Star Wars, Moira. Elle est une dérive de Warvara, l’héroïne de mon roman illustré qui paraitra l’année prochaine chez Glénat.

Au fait, le T-70 est juste le modèle du vaisseau.

 

MOIRA-XWing-AMORETTI

 

MOIRA-XWingAMORETTI

 

MOIRA-XWing3-AMORETTI

 

 

Qu’en pensez-vous ?

Vacances Star Wars

 

J’ai développé depuis deux-trois ans des cernes bien creusées, sombres sous mes yeux qui commençaient à être gonflés. C’est certainement dû à la fatigue, au stress et tout le reste. Et puis je ne suis plus tout jeune.

 

En avril dernier, j’ai même fait un burn-out, un bien réel : je me suis évanoui et me suis tapé le crâne contre un angle. Il y a eu du sang mais pas trop, par contre ça m’a fait comprendre pas mal de choses (c’est régulier chez moi, je me tape et hop, je réalise des trucs, cool hein!). Je n’ai pas pu travailler pendant 5 semaines, j’ai même obtenu le premier arrêt maladie de ma vie, qui ne sert à rien de toute façon mais l’idée d’en avoir eu un est plutôt cool. Je l’ai encadré et il trône fièrement aux toilettes. Bref, même après cette convalescence, j’étais toujours épuisé et les cernes se creusaient plus profondément.
J’ai repris le boulot tout de même, il fallait bien : deux livres signés chez Glénat !!! Et deux super projets !!! J’ai bien avancé et je suis content du résultat. Vous me connaissez, vous savez que je n’aime pas faire deux fois le même bouquin donc il me faut expérimenter. Il n’y a pas tant de temps que cela et j’improvise directement sur la feuille. Ca avance mais lentement. Je ne suis pas satisfait. De toute façon, les vacances scolaires d’été sont arrivées et je devais m’occuper des enfants. Je les ai emmenés à la montagne pendant deux semaines et le temps a été pourri !

 

Vous savez quoi, j’aime bien le temps pourri en fait !! Surtout pendant les vacances : je n’avais pas d’autres choix que de rester à l’intérieur et de trouver des occupations pour toute la famille. On a fait des jeux de société, des jeux de plateau, j’ai lu un roman entier en une semaine (ça ne m’était pas arrivé depuis dix ans, après le tout début de ma carrière dans l’édition), j’ai dormi normalement pour la première fois depuis deux-trois ans et c’était top.

 

Et j’ai dessiné aussi !!! Moi qui ne gribouille jamais ! J’ai voulu me sortir des livres en cours et je me suis inspiré des personnages de ma table de jeu de rôles Star wars que j’ai montée avec mes amis Elsa, Camille, Etienne et ma femme Nella. Je n’ai pas eu le temps de faire tous les persos (j’ai surtout fait le mien hein). Je me suis régalé !!!!! C’était vraiment formidable de dessiner sans but précis, librement. J’adore Star Wars donc ça augmentait le capital plaisir.

 

Voici donc les quatre illustrations qui sont sorties de ces vacances. La dernière (la seconde dans l’ordre ci-dessous. Faite avec crayons, aquarelle et acryliques) m’a pris 40-45 heures cependant… Je l’ai terminée après mon retour mais il fallait bien ça pour redescendre en douceur.

 

AGNYstarwars-Amoretti

 

MOIRAetLYRA-Amoretti

 

MOIRAstarwars1-Amoretti

 


MOIRAr2d2-Amoretti

 

Et maintenant, je n’ai plus de cernes ou presque plus. Je ne suis plus fatigué, je me suis soigné. J’ai retrouvé mon visage d’avant. Sauvé !!!

Et vous ? Qu’avez-vous fait de vos vacances ?

 

Si vous aimez aussi Star Wars, je vous recommande d’aller jeter un oeil ici, c’est une mini-BD que j’avais faite pour le May the 4th de l’an dernier.

Le Second Horizon – ou le magazine de Les Destructeurs

Au tout début du projet Les Destructeurs, je voulais en faire un projet transmédia : des vidéos (on sait comment ça a fini), un magazine (une feuille de chou en fait), des gifs, des making-of, un jeu de plateau, un disque, … Finalement seul le livre est sorti. Ce qui était le but. Que le reste n’ait pas vu le jour n’a pas grande importance. Mais aujourd’hui j’ai retrouvé le premier numéro du journal : je voulais en faire un mensuel que j’aurais envoyé aux contributeurs jusqu’à la sortie du livre. Une dizaine de numéros était prévue. J’ai eu clairement les yeux plus gros que le ventre et je n’ai surtout pas assez bien évalué le temps que tout cela allait prendre.

 

 

Le journal s’appelait Le Second Horizon. Le premier numéro était pourtant prêt. Le voilà :

 

 

AMORETTI-le-second-horizon-1

AMORETTI-le-second-horizon-2-3

AMORETTI-le-second-horizon-4

4 pages seulement, par mois, ça n’avait pourtant pas l’air d’être la mer à boire… C’est maintenant de l’histoire ancienne.

A propos de Les Destructeurs, les dernières contributions (les commandes d’illustrations et les planches originales) vont être expédiées courant juin 2017. Une page se tourne… D’ailleurs les stocks du livre disparaissent. Dans un mois, il ne restera plus que la version anglaise. Les Destructeurs, c’est de loin mon livre préféré de ma bibliographie.

Et vous, lequel de mes livres préférez-vous ?

Dedicace à Aix-en-Provence

Le samedi 1er Juillet, je dédicacerai mes livres à la librairie Goulard à Aix-en-Provence. J’y serai avec mon amie Séréna qui publie de charmantes bandes dessinées jeunesse. J’espère que vous viendrez nous voir !!

 

Bon à savoir : il ne reste plus qu’une cinquantaine d’exemplaires de Les Destructeurs. Si vous en avez déjà un, il est en train de devenir collector !! Et si vous ne l’avez pas, vous passerez à côté de mon livre préféré et une occasion d’avoir un tirage collector.

Âme en peine

Voici une illustration de couverture qui change pas mal de mes égéries féminines (tiens, on m’en parlé encore de ça d’ailleurs, j’ai bien envie de revenir sur le sujet). Le projet m’a plu, ses thèmes surtout m’ont touché et d’après l’auteur j’ai touché juste. Voilà qui est très rassurant, n’est ce pas ?

 

buste-commande-couv-AMORETTI

 

Ces derniers temps, j’ai déserté Facebook. Ca va faire un mois. La première semaine a été difficile puis on recommence à respirer, c’est un peu comme la cigarette, on a tout de même envie de tirer une taffe de temps en temps. Je reviendrai sur cette plateforme mais en avec un but précis : j’ai perdu trop de temps à scroller éternellement pour ne pas lire grand chose au final (vos vies m’intéressent, soyez-en bien sûrs mais je préfère en entendre parler directement). C’était devenu un réflexe : toutes les 5 minutes, je vérifiai que je ne ratais rien. A chaque passage, je me déconcentrais complètement et de ce fait, je n’étais jamais réellement à ma tache. Et puis, c’était anxiogène de voir le malheur des uns, les bonheur des autres, de voir des consoeurs et confrères galérer et d’autres réussir. Surtout ce flot d’informations fausses, ce spam permanent d’inepties religieuses, politiques, commerciales, etc.  Je dois avouer aussi que ça me donnait envie de me plaindre pour rien, me disant que je lançais à chaque publication une bouteille à la mer. Mais me plaindre de quoi au juste (ou encore attirer l’attention sur des sujets qui me touchent : le féminisme, la protection des abeilles entre autres. Pour au final se prendre des trolls et des rageux sur le coin de la gueule alors qu’on est persuadé de n’avoir que des intentions louables) ? N’ai-je pas une vie de veinard ?? Certes, mon patron préfère me payer au niveau du rsa et planquer ses trésors dans des paradis fiscaux (j’ai tout de même très peur de me faire saquer pour en parler…) mais le reste va plutôt bien : santé correcte, je suis logé confortablement, famille sympa, amis adorables, calvitie encore lointaine, je ne suis plus jeune mais je ne suis pas encore vieux, des enfants en bonne santé qui réussissent à l’école et une compagne en diamant.

 

Après un mois, je me demande comment j’ai pu supporter ce média depuis 8 ans, 9 ans, plus ? Maintenant, je m’occupe plus de moi-même et surtout de mes enfants et de ma compagne, pourquoi les négliger au profit de Facebook ?

Après conciliabule tous les quatre ensemble, on s’est même décidé de s’adonner au même loisir : chacun y trouvera son compte et on le fera ensemble (on va se faire des festivals : vikings, Moyen-Age, musique médiévale, death et black metal, ça va être top). Plutôt cool hein ! Reste à régler l’éternelle question financière parce qu’on arrive au bout des éconocroches. Je vais chercher un agent, première étape. Si vous en connaissez un/e, je suis preneur !

 

Voilà qu’un autre problème se développe en cherchant du boulot en plus de la bande dessinée : la visibilité. Je gagnerai mieux ma vie mais je vais mettre plus de temps pour faire mes bouquins. Or si je traine trop, je vais être oublié car vu le rythme de consommation de notre société et les vitesses de sortie des maisons d’éditions il faudrait sortir un bouquin tout les 6 mois pour rester dans la course. Mon directeur de collection (mon responsable chez mon éditeur si vous préférez) est un mec génial et il me rassure de ce côté là. Et puis, raconter des histoires c’est mon dada. Une commande se paye entre 200 et 1000 euros, elle prend entre 1 et 5 jours, 6 au plus. Alléchant n’est-ce pas ! En face, il y a une planche de BD (projet signé numéro 1) qui prend entre 4 et 6 jours pour 133 euros (projet signé numéro 2) OU une illustration qui prend entre 1 et 6 jours pour 80 euros. Il faut ajouter un poids conséquent dans la balance : les deux projets sont top !!!!! (notez le nombre de points d’exclamation). Après gamberge et drame financier en cours, j’ai décidé de laisser la place aux commandes sans qu’elles prennent le dessus et d’avancer les deux projets de livres sans me mettre de pression. On va essayer ce rythme et examiner les résultats dans un mois. Tant pis pour la visibilité, de toute façon j’ai déjà arrêté Facebook.

Pour clôturer ce sujet fort peu intéressant, j’ajoute que faire son bonheur ne dépend que de soi-même. Merde au reste. Faut arrêter de se plier en 4 pour ceux qui ne le mérite pas aussi. Comment ça c’est encore un autre sujet ??? (notez le nombre de points d’interrogation) (Y’en a moins

 

Ce soir, j’ai pensé à voix haute. C’est mon blog, ce n’est plus Facebook. En plus qui va encore voir les blogs ? (à part Messalyn)

 

Prochaine pensée à lire ici : bientôt ! (on peut rêver)

Festival BD de Vidauban

Dédicace à Vidauban les 3 et 4 juin !

N’hésitez pas à venir car je risque de ne plus dédicacer jusqu’à la sortie de mon prochain livre « La sorcière des glaces » aux éditions Glénat, courant 2018.

GIVEAWAY !!!

giveaway-noel2016-com-fr

 

 

EDIT : GIVEAWAY ANNULE !!!!!

 

Vous souvenez vous de la fois où on vous parlait d’un Giveaway ? Bien, c’est le moment !
Voici les règles :
Aimez la page IV Horsemen, partagez cette image (celle de ce billet, hein !!) ! Pas de limites de partage :
– Une fois par jour jusqu’à la fin si ça vous chante !
– Le Giveaway se termine le 25 décembre !!!
– Le gagnant sera contacté peu de temps après la fin du Giveaway !
– Si ce gagnant ne répond pas après 72h, nous tirerons quelqu’un d’autre au sort
– Toutes les méthodes de partage comptent !
– Il n’y a pas une entrée obligatoire, vous faites comme vous le sentez ! 😉
– Tenez nous au courant de vos partages en les mentionnant sur le Widget !
Pour Facebook, il est ici : https://www.facebook.com/fourhorsemencol…/…/228910107186452/

Ici c’est là : a Rafflecopter giveaway

Bonne chance à tous !! 😀