Les projets en cours

Des projets, il y en a tout le temps et peu sont ceux qui se verront terminés-vus-publiés. J’ai des cahiers entiers de demies-histoires, de personnages abandonnés. A chaque début d’histoire, je suis persuadé de tenir quelque chose de bien. Du moins, j’étais persuadé de faire bien. Puis le temps passe, le métier rentre. On en bave, on reçoit des critiques (parfois constructives) et il arrive même de prendre des remarques qui n’ont pas vraiment d’intérêt avec les idées, seulement avec les choix graphiques. Je sais ce que je fais, et pourquoi. Et ces remarques me passent au dessus de la tête mais de temps en temps quand elles viennent de la part de quelqu’un qui est sensé me connaître et sensé me respecter, ça fait mal. La dernière fois, je n’ai pas réussi à travailler pendant dix jours. C’est long dix jours. Sans parler des remises en question, les sensations d’être une grosse merde.

Même s’il m’arrive de faire fausse route, il m’arrive aussi de m’en rendre compte. Quand je n’ai pas cette clairvoyance, un éditeur ou un collègue m’en parle et ce sont des remarques constructives : on échoue, on recommence. Même si on a déjà passé plusieurs mois sur le projet, on recommence. Ca ne me fait plus peur, de recommencer.

 

Récemment, deux de mes confrères, Cédric Fernandez et Simon Van Liemt, m’ont encouragé sur un projet personnel. Ils ont aimé le sujet, l’écriture mais surtout la narration et le dessin. Ca m’a redonné confiance car ces deux-là sont très exigeants et critiques (par rapport à eux même aussi). C’est donc avec le torse bombé que je poursuis ce projet. Pour l’instant, je préfère ne pas trop en parler et je l’appelle le « School House Project » dont le titre n’a qu’un très vague rapport avec le contenu. Mais vous me connaissez : c’est l’histoire d’une fille… Elle s’appelle Moira, vous l’avez déjà croisée ici ou sur les réseaux. Une grand fille mince et sportive, écossaise, toute rousse et tachetée (voir l’illustration de ce billet).

 

Puis je collabore avec deux auteures.

 

La première c’est Valérie Mangin. Valérie est historienne et scénariste. Nous nous sommes rencontrés via Ankama pour réaliser ensemble une histoire pour Doggybags. Je me suis rétracté du projet malgré ma passion pour la série. Je sortais tout juste de Welcome Home Johnny et je ne me sentais pas de repartir tout de suite dans une histoire violente. Heureusement Valérie ne m’en a pas voulu et m’a même écrit une histoire !! J’ai dessiné les deux premières planches et nous faisons le tour des maisons d’éditions actuellement. Cela fait quelques mois maintenant, faut être patient. C’est difficile… je regarde mes e-mails plusieurs fois par jour en espérant voir apparaitre une nouvelle positive. Nous attendons donc. Les doigts croisés, les jointures blanches. En attendant, je vous recommande de lire ses bandes dessinées, c’est qu’elle en a plein à son actif !

 

Alix Senator - Les Aigles de sang v1-000

 

La seconde c’est Vixy. Vixy est designer, elle crée des vêtements notamment mes kilts. Car Vixy possède la maison Stewart Christie à Edimbourg, c’est le plus ancien tailleur d’Ecosse (300 ans ce n’est pas rien). C’est une maison traditionnelle : on y taille la laine, la soie et le coton dont on fait des vêtements sur mesure pour hommes et femmes, on y fait les kilts des clans. C’est la boutique idéale pour les gens de goût; les acteurs Robert Carlyle, Ewan MacGregor, Clancy Brown, Jonny Lee Miller, Sam Heugan, le grand monsieur du whisky Charlie MacLean, et j’en passe, viennent chez Stewart Christie.  Mais Vixy ne se contente pas d’être tailleuse/designeuse/chef d’entreprise, elle est aussi auteure et invente des histoires fabuleuses pour les enfants. L’an dernier, elle me choisissait pour illustrer sa dernière histoire et cette année nous signons chez un éditeur écossais. Le livre sortira le 17 juillet de l’année prochaine. Et Vixy a des idées fabuleuses pour célébrer la sortie ! Par contre, le livre sera uniquement en anglais.

 

Stewart Christie

Au centre, Vixy, à sa gauche c’est Dan, son associé. Je l’adore, il est vraiment génial ! (photo Stewart Christie)

 

Ces projets prennent du temps mais ils ont chacun leur place dans mon agenda. Ils cohabitent déjà et avancent à un rythme très correct. J’essaye de ne pas céder à l’angoisse du manque d’argent. Récemment c’est difficile d’avoir le sourire. Pourtant le travail avance. J’ai même commencé à honorer les commandes d’illustrations liées à la campagne de Les Destructeurs sur Ulule. Et lors de mes insomnies, je dessine des choses simples pour me détendre. Dont l’illustration présentée dans ce billet (d’ailleurs, que pensez-vous de la version colorisée?).

 

MOIRA on the beach

MOIRA on the beach - B&W

 

Cette illustration ne raconte rien de spécial. C’est juste le plaisir de dessiner Moira pour la voir prendre vie au fur et à mesure. Elle m’apaise. (c’est l’été, je n’aime pas l’été, mais j’aime les maillots de bain et y glisser mes héroïnes)

( AUCUNE DES PHOTOS OU ILLUSTRATIONS NE SONT LIBRES DE DROITS !! )

The School House Project

Voici quelque chose à se mettre sous la dent avant :

  • l’ouverture de la boutique en ligne,
  • les réponses des éditeurs pour un premier projet,
  • la réponse d’un certain éditeur pour un second projet.

J’ai réalisé cette illustration pour un nouveau projet personnel. Etant toujours pendu aux décisions des éditeurs, je préfère repartir sur quelque chose de personnel pour être sûr qu’au moins un truc sortira dans un délai correct.

Que pensez-vous de cette illustration ?Moira-in-the-loch

Recherches

Je continue les recherches dès que j’ai quelques instants. Ma chère cobaye Moira me sert de modèle. Chaque illustration est faite sur carnet Moleskine. Même si je trouve que le résultat est mignon, je ne suis pas vraiment satisfait.

 

Pour cette première, un croquis réalisé sur les hauteurs de Carbost dans Talisker Bay sur l’île de Skye, en Ecosse. Moleskine donc, crayon rouge, des rehauts aux crayons de couleurs et fausse aquarelle réalisée sur Photoshop. J’aime cette technique même si je ne suis pas à l’aise avec ces brosses artificielles.

Mais alors, pourquoi ne pas faire l’aquarelle directement sur l’original? Parce que si un éditeur demande des modifications ce sera plus simple. Cependant, je peux toujours modifier informatiquement des couleurs directes, c’est plus long certes. Un point pour celle-ci donc.

 

lochMOIRA

Pour la seconde, croquis au crayon rouge puis rehauts au crayons de couleur et enfin couleurs Photoshop. Je n’aime pas du tout travailler sur Photoshop mais je ne vais pas avoir le choix sur le projet suivant… je vais devoir favoriser la célérité. Le compromis est difficile car je refuse de diminuer la qualité. Mon verdict est que l’image si dessous ne convient pas. Le rendus des couleurs est sympa mais ça fait bien trop artificiel.

 

MilleniumMOIRA

L’idée de cette illustration est assez potache et à nouveau reliée à ma partie de jeu de rôles. Moira est donc dans le Millenium Falcon. Je me moque un peu des selfies. Donc une illustration artificielle quelque part.

Si vous avez envie de me donner votre avis, n’hésitez pas!

May the 4th

C’est bien la première fois (si j’ai la mémoire courte, je vous en prie et rappelez-le moi) que je fais un hommage. Comme beaucoup, j’ai grandi avec Star Wars et Le réveil de la Force m’a rappelé cet ancien amour.

 

J’ai commencé à réfléchir sur le projet en cours avec Valérie Mangin et j’ai envie de le penser en couleur celui-ci (contrairement à mes derniers bouquins) et qui dit nouvelle technique, dit expérimentation. Car le travail ne tombe pas du ciel, le dessin, l’illustration, si on veut que ce soit bien, ça se mûrit, ça se recherche. J’ai pris Star Wars pour ça, et le May the 4th étant là, c’était l’excuse parfaite. L’expérimentation a donné ses fruits : je n’utiliserai pas cette technique car elle est trop longue, je dois chercher encore. J’ai une nouvelle piste et j’espère qu’elle sera plus concluante. Verdict dans 3 semaines.

 

L’histoire n’a pas grand chose à voir avec SW finalement, sinon le fait que l’héroïne est Jedi. J’adore les Jedi! Et les sabres laser!!!! Ce personnage s’appelle Moira, elle est mon avatar dans mes parties de jeu de rôles. Bref je me tais… je vous laisse avec ces 4 pages. Et si le cœur vous en dit, laissez un commentaire ici plutôt que sur FB. 😉

 

Le Vivarium

 

vivarium-P1 vivarium-P2 vivarium-P3 vivarium-P4

Dédicace à Mulhouse

Une nouvelle dédicace, à Mulhouse cette fois-ci, le 20 mai! Ca se passera à la librairie Tribulles-CanalBD au 12, passage du théâtre, de 15 à 19h!! Je ferai le lendemain un concert-dessin avec le groupe Youngstown!!

Vous pourrez aussi vous procurer Les Destructeurs à ces occasions!!

Alors? Quelles nouvelles?

Chères amies, chers amis! (english translation at the bottom)

Presque 280 envois ont déjà été faits! Miracle! La suite arrive, soyez en sûrs! Mais j’ai rencontré un énorme problème avec le projet…

Si vous avez lu les news précédentes, vous savez que la couverture a posé beaucoup de problèmes. Le premier devis que l’on m’a donné était terriblement faux… faux de 3000 euros. La difficulté de fabrication étant, j’ai engagé une graphiste pour m’aider : 1500 euros. Les tarifs de colissimo ont changé à cause du gabarit des enveloppes : 1000 euros. C’est donc financièrement difficile, croyez moi!

Je viens d’exécuter plusieurs travaux qui vont me permettre de finir les envois, notamment les envois internationaux qui me coûtent 10 euros de plus par rapport au premier budget. Oui oui, par envoi.

Tout ceci n’était pas couvert par le financement de Ulule qui a pourtant rapporté 14900 euros. Là, je dépasse les 20 000 et je ne me suis toujours pas payé.

Bref, tout arrive mais ça prend plus de temps que prévu. Les envois terminés, je passerai à l’opération « livraison des planches originales » puis aux commissions spécifiques.

Donc, ne paniquez pas, vos commandes arrivent!

Pour ceux qui donnent encore leur adresse, pitié, passez par Laura qui vous a envoyé un e-mail. Car je reçois des informations via Facebook page perso, Facebook page pro1, Facebook page pro2, Tumblr, Ulule, mon site, mon mail, Twitter et ce n’est pas gérable du tout. Donc s’il y a un retard pour votre commande alors que vous résidez en France, c’est que ça bloque à ce niveau là. Merci de votre compréhension!!

A très très vite donc! Portez vous bien!

 

D’ici peu, il y aura des nouvelles de mes travaux à venir, notamment une petite histoire en 4 pages! Puis un super projet avec ma chère Valérie Mangin! *hâte*

 

English

 

Dear all,

So far I’ve counted 280 of Les Destructeurs that were shipped to my contributors! Wow! There’s still much to do but I’m working on it. I’ve had to face such difficulties even to get there though, let me explain…

If you read the last news I posted there, you’ll know the book cover alone was a real bugger. The difference between the price quote I was given (!) to produce it and the final cost amounted up to 3000 euros. I hired a graphic designer to get through the insane difficulty of producing such a peculiar book : there went another 1500 euros. The envelopes size induced a change in my shipping costs estimate : 1000 euros. Financially, it’s far from being easy as you can understand…

Various recent jobs allowed me to cover the remaining shipping costs, especially the international ones that cost more than expected to send, thanks to various losses that occurred already that have forced me the upgrade my shipping methods by like, 10€ PER PARCEL. So if you see me working on something else, don’t be mad at me, it’s in your best interest!

Of course none of these parameters were covered by my Ulule funding despite it amounting to 14900€. By now I’ve spent past 20000€ on this project and still haven’t paid myself. I expect this to happen when I’ll be selling my remaining stock, provided it sells well of course!

I’m still confident that I can go through all of this, only it takes a lot of time. When I’ll finally be done with proceeding all « basic » shipping, the next step will be to deliver the original pages, then work on the commissions.

Now you get the picture, I’m sure you’ll see there is no need to worry if your parcel hasn’t arrived yet!

But on a related note, it would be REALLY helpful that for any inquiry you would only reach to Laura who sent you an email. No more contact through Facebook(s), Tumblr, Twitter and what not, even my own e-mail… it’s now Laura’s job! I’m paying her too. If your order is still delayed although you’re based in France, *that* would be the reason. Thank you for your understanding.

See you soon, and take care!

Dédicace à BD Fugue Toulouse

La tournée continue!! Après Aix, Angoulême et Paris, c’est à Toulouse (chez BD Fugue Toulouse plus exactement!) que vous pourrez venir chercher votre exemplaire de Les Destructeurs précommandé sur Ulule ou simplement vous le procurer si vous n’aviez pas suivi la campagne.

J’espère que vous serez nombreux à venir!!

 

Voici l’adresse :

11 rue Saint Ursule

31000 Toulouse